La plus haute cour du Canada s’apprête à rendre une décision concernant l’interprétation des lois environnementales pour protéger le public