Le groupe Droit fait valoir que les lois préférant les exploitations minières de graviers et d’agrégats aux autres usages des terres doivent être remaniées