Les Canadiens jouent à la roulette russe avec le radon