En novembre, de nombreuses voix se feront entendre afin d’inciter les Canadiens à s’occuper du radon