Des environnementalistes s’inquiètent de la relation entre Bruce Power et son organisme de réglementation