Blog

Chroniques du Nord

Le mois dernier, l’ACDE était ravie d’annoncer l’expansion des services juridiques au nord de l’Ontario. Six semaines après le début du projet pilote, nous sommes heureux de vous faire part de ce que nous avons entendu et de la façon dont nous réagissons. Après que ses représentants ont traversé les bassins hydrographiques de l’Ontario, de la rivière des Français au nord-ouest du lac Supérieur, pour se rendre dans des cliniques juridiques à Thunder Bay, à Sault Ste. Marie, à Sudbury et à North Bay et pour rencontrer des membres d’organismes sans but lucratif dont les efforts sur le terrain s’étendent d’Ignace au lac Porcupine, l’ACDE est très reconnaissante envers les personnes et les collectivités qui ont pris le temps de nous parler pour qu’ensemble, nous puissions aider à faire respecter la justice environnementale.

Ce que nous avons entendu

Nos collègues des cliniques d’aide juridique du Nord ont soulevé la question de la salubrité de l’environnement intérieur dans les logements locatifs. La moisissure était l’une des questions les plus fréquemment soulevées, suivie d’inquiétudes concernant l’amiante et le radon.

Nous avons également entendu des citoyens nous dire qu’ils veulent en savoir plus sur leurs droits environnementaux et sur la façon dont ils peuvent participer aux décisions de planification locale afin de protéger leur air, leurs voies navigables et leurs écosystèmes.

Les organismes communautaires sans but lucratif ont également mentionné des domaines dans lesquels l’ACDE peut apporter son expertise, que ce soit dans l’examen de la conformité des émetteurs industriels avec leurs autorisations environnementales ou dans la rédaction de commentaires pour une évaluation environnementale fondée sur les connaissances et les compétences locales.

Notre réponse

En novembre, l’ACDE a été invitée à prendre la parole dans le cadre de la formation régionale du Nord destinée aux avocats des cliniques juridiques communautaires et aux travailleurs juridiques communautaires. En ce qui concerne le projet LogementSain, qui vise à renforcer la collaboration intersectorielle et la capacité d’aider les locataires à obtenir un logement sain et adéquat, et le Low Income Energy Network, qui vise à assurer l’autosuffisance énergétique de base des Ontariens à faible revenu, l’ACDE s’appuiera sur les évolutions de la loi et soulignera les efforts pratiques qui peuvent protéger l’environnement et les habitants du Nord.

Le mardi 6 novembre de 19 h à 21 h, l’ACDE organisera, en collaboration avec Environment North, une activité de vulgarisation juridique qui aura lieu à l’auditorium de la bibliothèque Waverley de Thunder Bay. La discussion portera notamment sur les façons dont les citoyens peuvent avoir accès à l’information sur les questions environnementales dans leur ville ou village et, à la lumière des changements apportés au plan de l’Ontario sur les changements climatiques, sur la nécessité d’un cadre qui non seulement fixe des objectifs rigoureux de réduction des gaz à effet de serre, mais qui offre des mesures d’atténuation aux localités à faible revenu ou vulnérables.

Prochaines étapes

Dans les mois à venir, l’avocate de l’ACDE Kerrie Blaise sera basée à Sault Ste. Marie, ayant accepté la généreuse offre de bureaux dans la clinique juridique communautaire d’Algoma. Des représentants de l’ACDE se rendront également à Thunder Bay au début de novembre et à Timmins, plus tard dans le mois.

Surveillez sur notre site Web les autres annonces portant sur les activités données dans le Nord et, comme toujours, n’hésitez pas à communiquer avec nous pour obtenir des renseignements ou pour organiser une activité de vulgarisation juridique dans votre localité.