Le Tribunal de l’environnement tiendra une audience publique sur un site d’enfouissement non étanche

Avr 07 2015

Napanee (Ontario) – L’audience publique tant attendue à propos des fuites provenant du site d’enfouissement de Richmond commencera la semaine prochaine devant le Tribunal de l’environnement de l’Ontario. L’audience commencera le 13 avril 2015 à 10 h, dans une salle de conférence de l’hôtel Travelodge de Belleville (11 Bay Bridge Road) et elle se poursuivra pendant environ trois semaines.

L’audience a été initiée par une injonction déposée en 2012 par le Comité des citoyens inquiets de Tyendinaga et des environs (Concerned Citizens Committee of Tyendinaga and Environs (CCCTE)), qui a exprimé ses inquiétudes sur l’insuffisance du suivi environnemental, des plans d’intervention en cas d’urgence et des obligations de faire rapport en ce qui concerne le site d’enfouissement de Richmond.

Le site a été fermé en 2011, mais il continuera à produire du lixiviat (un liquide contaminé) pendant des décennies. Des études récentes ont confirmé que le lixiviat provenant du site d’enfouissement de Richmond a touché les eaux souterraines locales, s’est répandu sur les propriétés privées avoisinantes et a contaminé des puits alimentant des zones résidentielles proches.

« Toutes les parties à l’audience s’entendent sur le fait que du lixiviat s’échappe du site d’enfouissement de Richmond et qu’il a des effets sur les eaux souterraines en dehors du site, a déclaré Richard Lindgren, un avocat de l’ACDE qui représente le CCCTE. Par conséquent, l’audience s’efforcera de déterminer la distance à laquelle le panache de lixiviat s’est déplacé, les composés chimiques qu’il contient et ce qu’il faut faire pour nettoyer ce désastre écologique. »

Outre le CCCTE, les organismes et les groupes suivants seront des parties à l’audience : le ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique, la société Waste Management of Canada, les Mohawks de la baie de Quinte; et Napanee Green Lights. Le propriétaire d’un des puits contaminés participera aussi à l’audience.

Le dossier du CCCTE comprendra également le témoignage expert d’un hydrogéologue qui examinera en détail les problèmes de contamination par le lixiviat et celui d’un toxicologue qui s’attachera au 1,4-dioxane, une substance potentiellement cancérigène et présente dans le panache de lixiviat qui émane du site d’enfouissement de Richmond.

« Nos inquiétudes de longue date sur la contamination par le lixiviat ont été confirmées par le travail sur le terrain effectué récemment par la société Waste Management elle-même, a déclaré Mike Bossio, président du CCCTE, qui témoignera aussi à l’audience. Nous attendons avec impatience de présenter notre cas au Tribunal afin de nous assurer que les responsabilités soient prises et de protéger l’environnement. »

« La contamination provenant du site d’enfouissement de Richmond est une grande source d’inquiétude pour notre communauté depuis plusieurs années, a déclaré le chef R. Donald Maracle de la nation mohawk de la baie de Quinte. Les études récentes ont démontré que les contaminants du lixiviat dans l’eau souterraine ont dépassé les limites de la décharge. Les eaux souterraines et de surface s’écoulent du site d’enfouissement vers le territoire mohawk de Tyendinaga et elles le traversent, ce qui peut contaminer plusieurs de nos puits. Cela a été très long et très coûteux d’essayer d’obtenir de la société Waste Management qu’elle prenne les mesures nécessaires pour protéger la santé publique et la qualité de l’environnement dans notre communauté. Nous espérons que cette audience nous permettra d’atteindre cet objectif. »

Après examen des preuves et des arguments soumis lors de l’audience, le Tribunal prendra une décision ayant force obligatoire et contraignante sur le site d’enfouissement de Richmond.

                                                                                   - 30 -

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec les personnes suivantes :
Richard Lindgren (ACDE), 613-385-1686
Mike Bossio (CCCTE), 613-396-6784
Chief R. Donald Maracle (MBQ), 613-396-3424