Des organisations touristiques, de santé, religieuses et de protection de l’environnement demandent à la province de renforcer la protection des Grands Lacs

Quarante groupes demandent que la province adopte le projet de loi sur la protection des Grands Lacs

Avr 21 2015

Toronto (Ontario) — Quarante organisations touristiques, religieuses, de santé et de protection de l’environnement démontrent, de manière collective, leur appui au projet de loi sur la protection des Grands Lacs. Ces groupes ont envoyé une lettre au gouvernement de l’Ontario demandant l’adoption rapide du projet de loi.

« La protection et la restauration des Grands Lacs doivent être une priorité absolue pour la province. Les lacs sont de plus en plus menacés par la prolifération d’algues, la pollution, la perte de zones humides, les espèces envahissantes et le changement climatique, ce qui met en danger une économie représentant 4 400 milliards de dollars et l’eau potable de millions de personnes. Il est temps que l’Ontario agisse », ont déclaré conjointement ces groupes.

Si elle est adoptée, la nouvelle loi permettra au gouvernement de fixer des objectifs fondés sur des données scientifiques pour lutter contre les menaces les plus graves pesant sur les Grands Lacs, et elle permettra à des groupes locaux d’élaborer des solutions afin de protéger l’eau de leur communauté. Elle conduirait également à l’établissement d’un Conseil de protection des Grands Lacs, un forum de collaboration entre les ministres provinciaux et les parties prenantes qui permettrait de discuter des priorités, de mesures financières et d’échanger des renseignements.

Dans la lettre, les groupes demandent non seulement à la province d’adopter le projet de loi, mais aussi d’y apporter des amendements pour le renforcer. De tels amendements devraient comprendre les mesures suivantes :

  • éliminer la possibilité pour le gouvernement d’exempter qui que ce soit des exigences de la loi;
  • fournir plus de détails sur la manière dont la province répondra au changement climatique et s’occupera de la biodiversité;
  • assurer une plus grande coopération entre les ministères de la province en demandant que les décisions prises soient cohérentes avec la vision de l’Ontario à l’égard de Grands Lacs dans lesquels on peut nager et pêcher, et dont on peut boire l’eau;
  • demander au gouvernement de définir des cibles et de créer des plans d’action permettant de réaliser les objectifs de la loi, comme la protection des milieux humides et des autres habitats, et la réduction de la prolifération d’algues;
  • au moment de la prise de décisions, demander que le gouvernement tienne compte des engagements pris dans les accords avec les autres pays, tels que la Convention Ramsar sur la protection des milieux humides.

La rédaction de la lettre a été coordonnée par une alliance de groupes de protection de l’environnement comprenant Environmental Defence, l’Association canadienne du droit de l’environnement, Canards Illimités Canada, Ecojustice, le Sierra Club Canada et Nature Canada.

À propos de l’Alliance

ENVIRONMENTAL DEFENCE est l’organisme canadien d’action environnementale le plus efficace. Nous incitons et inspirons le changement au niveau des gouvernements, des entreprises et de la population afin d’assurer un mode de vie plus sain, plus vert et plus prospère pour tous. environmentaldefence.ca

L’ASSOCIATION CANADIENNE DU DROIT DE L’ENVIRONNEMENT s’efforce de protéger la santé humaine et l’environnement en réclamant justice pour les personnes concernées par la pollution et en s’efforçant de changer les politiques publiques afin de prévenir de tels problèmes en premier lieu. cela.ca

CANARDS ILLLIMITÉS CANADA (CIC) est le chef de file en matière de conservation des milieux humides. Organisme de bienfaisance agréé, nous établissons des partenariats avec les organismes gouvernementaux, les entreprises, les organismes sans but lucratif et les propriétaires fonciers dans le but de préserver les milieux humides essentiels aux oiseaux aquatiques, à la faune et à l’environnement. canards.ca

ECOJUSTICE est le premier organisme de bienfaisance du pays qui se consacre à mettre la loi au service de la défense du droit des Canadiens à un environnement sain. ecojustice.ca

LE CHAPITRE ONTARIO DU SIERRA CLUB fait partie de la Fondation du Sierra Club Canada, une organisation de base gérée par des bénévoles et qui a pour objectif de protéger la qualité des habitats naturels et de l’environnement. sierraclub.ca/

NATURE CANADA est le plus ancien organisme sans but lucratif de conservation de la nature au Canada. Au cours des 75 dernières années, nous avons aidé à protéger plus de 63 millions d’acres de parcs et de zones d’espèces sauvages au Canada et les innombrables espèces qui dépendent de ces habitats. Aujourd’hui, nous sommes un réseau de plus de 45 000 membres et sympathisants, et de plus de 350 organismes de conservation de la nature dans toutes les provinces du Canada. naturecanada.ca

                                                                                       -30-

Pour plus d’informations ou pour organiser une entrevue, veuillez communiquer avec les personnes suivantes :
Jen Mayville, Environmental Defence, 416-323-9521, poste 228, 905-330-0172 (cellulaire) jmayville@environmentaldefence.ca;
Lino Grima, Sierra Club, chapitre de l’Ontario, 416-461-5390