Les groupes environnementaux saluent la réintroduction du projet de loi sur la protection des Grands Lacs

Les groupes environnementaux sont prêts à collaborer avec le gouvernement pour protéger les lacs

Fév 18 2015

Toronto (Ontario) — Une coalition de groupes environnementaux applaudit le projet de loi sur la protection des Grands Lacs du gouvernement de l’Ontario, qui sera réintroduit à Queen’s Park aujourd’hui. Ce projet de loi vise à s’attaquer à certains des problèmes les plus graves auxquels font face les Grands Lacs, y compris la pollution de l’eau, la perte de zones humides et la prolifération d’algues.

« Les Grands Lacs sont une partie intégrante de notre province. Ils sont essentiels à la santé de notre économie et de nos communautés, et ils sont une source d’eau potable pour 80 % des Ontariens, a déclaré Tim Gray, directeur général d’Environmental Defence. Avec la réintroduction du projet de loi sur la protection des Grands Lacs, le gouvernement accorde aux lacs toute l’attention qu’ils méritent en s’assurant qu’ils sont protégés pour les générations actuelles et futures. »

Des mesures immédiates sont nécessaires pour rétablir la santé des Grands Lacs. Trois des quatre Grands Lacs de l’Ontario sont en déclin, et 72 % des plus importantes zones humides du sud de la province ont déjà disparu. Cette situation est due à l’augmentation de la pression causée par la croissance démographique, à la perte d’espaces verts, aux espèces envahissantes, aux polluants toxiques et au changement climatique. Faute de solutions, la qualité de l’eau potable des Grands Lacs et l’économie du bassin, estimée à 4 400 milliards de dollars, en subiront les effets néfastes.

Si elle est adoptée, la nouvelle loi permettra au gouvernement de fixer des objectifs fondés sur des données scientifiques pour lutter contre les menaces les plus graves qui pèsent sur les Grands Lacs, et elle permettra aux groupes locaux d’élaborer des solutions pour protéger l’eau de leur communauté. Elle établira également un Conseil de protection des Grands Lacs, un forum de collaboration permettant aux ministres provinciaux de discuter des priorités et des mesures financières, et de partager des informations.

« Nous sommes encouragés par l’accent que le projet de loi met sur les solutions locales, a déclaré Ted Cheskey de Nature Canada. Il propose ainsi la création de nouveaux outils qui permettront aux groupes locaux de s’unir pour s’attaquer à des problèmes précis et pour protéger ce qui est important pour eux, comme les grands habitats de la faune avienne et les réserves d’espèces sauvages. »

« L’approche ascendante proposée par le gouvernement pour cerner les problèmes et les solutions en se fondant sur les opinions et sur la participation locales est efficace et inclusive. Je suis ravie de voir que ce projet de loi établira de nouveaux objectifs pour améliorer l’action sur des enjeux comme les polluants toxiques », a déclaré Theresa McClenaghan, directrice générale et avocate-conseil à l’Association canadienne du droit de l’environnement. Pour que la loi soit efficace, elle doit d’abord accorder la priorité aux actions qui portent sur des enjeux clés comme la perte de zones humides et la prolifération d’algues. Elle doit également promouvoir la prise de décisions transparente, efficace et responsable par le gouvernement et offrir davantage de possibilités de participation du public aux enjeux qui concernent les Grands Lacs.

« Les zones humides des Grands Lacs sont non seulement un habitat significatif sur le plan continental pour un grand nombre d’espèces d’oiseaux aquatiques migrateurs, elles sont aussi d’une importance cruciale pour la santé, l’économie et la résilience aux changements climatiques des communautés des Grands Lacs. Canards Illimités Canada félicite la province pour son engagement à l’égard du projet de loi sur la protection des Grands Lacs et de l’objectif d’inverser la tendance au niveau de la perte des zones humides », a déclaré Lynette Mader, directrice provinciale des opérations Ontario, de Canards Illimités Canada.

Au cours des prochains mois, les organismes vont encourager le public à en apprendre davantage sur le projet de loi du gouvernement et à participer à la discussion sur l’avenir des Grands Lacs.

À propos des groupes :

ENVIRONMENTAL DEFENCE est l’organisme canadien d’action environnementale le plus efficace. Nous incitons et inspirons le changement au niveau des gouvernements, des entreprises et de la population afin d’assurer un mode de vie plus sain, plus vert et plus prospère pour tous. environmentaldefence.ca

L’ASSOCIATION CANADIENNE DU DROIT DE L’ENVIRONNEMENT s’efforce de protéger la santé humaine et l’environnement en réclamant justice pour les personnes lésées par la pollution et en travaillant au changement des politiques publiques afin de prévenir de tels problèmes en premier lieu. cela.ca

CANARDS ILLIMITÉS CANADA (CIC) est le chef de file en matière de conservation des zones humides. Nous sommes un organisme sans but lucratif agréé et nous travaillons en partenariat avec les gouvernements, les industries, les organismes sans but lucratif et les propriétaires fonciers pour préserver les milieux humides qui sont essentiels aux oiseaux aquatiques, à la faune et à l’environnement. ducks.ca

ECOJUSTICE est le premier organisme de bienfaisance du pays dédié à mettre la loi au service de la défense du droit des Canadiens à un environnement sain. ecojustice.ca

NATURE CANADA est le plus ancien organisme sans but lucratif de conservation de la nature au pays. Au cours des 75 dernières années, nous avons aidé à protéger plus de 63 millions d’acres de parcs et de réserves d’espèces sauvages au Canada et les innombrables espèces qui dépendent de ces habitats. Aujourd’hui, nous représentons un réseau de plus de 45 000 membres et sympathisants et plus de 350 organismes de conservation de la nature dans toutes les provinces du Canada. naturecanada.ca

                                                         - 30 -

Pour de plus amples renseignements ou pour une interview, veuillez contacter :
Jen Mayville, Environmental Defence; (cellulaire) 905 330-0172 jmayville@environmentaldefence.ca
Stephanie Kohls, Environmental Defence; (cellulaire) 647 280-9521 skohls@environmentaldefence.ca
Theresa A. McClenaghan, Association canadienne du droit de l’environnement; 416 960-2284 poste 219 Theresa@cela.ca
Kevin Rich, Canards Illimités Canada; 705 721-4444, poste 250 k_rich@cuks.ca
Steve Hazell, Nature Canada; 613 562-3447, poste 240 | 1 800 267-4088 (cellulaire) 613 724-1908 shazell@naturecanada.ca