L’ACDE salue l’adoption à l’unanimité de la Loi sur la prévention du cancer de la peau par l’Assemblée législative de l’Ontario

Oct 16 2013

Toronto – Comme le réclamaient de longue date la Société canadienne du cancer et d’autres militants pour la prévention du cancer, le gouvernement de l’Ontario a adopté à l’unanimité la semaine dernière la Loi sur la prévention du cancer de la peau.

Cette nouvelle loi interdira l’utilisation des lits de bronzage par les jeunes de moins de 18 ans en Ontario. L’ACDE a œuvré des années aux côtés de la Toronto Cancer Prevention Coalition (TCPC, site en anglais) pour réduire et prévenir l’exposition aux cancérigènes. La TCPC compte plusieurs groupes de travail, dont le groupe de travail sur le rayonnement ultraviolet et l’ombre (en anglais). En plus de son action pour des politiques visant à créer plus d’ombre dans les municipalités, ce groupe de travail a résolument appuyé les efforts de la Société canadienne du cancer pour obtenir l’interdiction de l’utilisation des lits de bronzage par les jeunes.

L’ACDE a également travaillé en partenariat avec la section ontarienne de la Société canadienne du cancer dans le cadre d’une campagne intitulée Take Charge of Toxics (Gérer les substances toxiques) qui a débouché sur la Loi sur la réduction des toxiques de l’Ontario.

« L’ACDE félicite la Société canadienne du cancer pour la campagne louable qu’elle a menée depuis 2005 pour que l’Ontario se dote de cette loi. Celle-ci contribuera à prévenir de nombreux cas de cancer de la peau et à sensibiliser les jeunes aux autres risques de cancer de la peau », a indiqué Theresa McClenaghan, directrice générale et conseillère de l’ACDE.

                                              - 30 -

Pour en savoir plus :
Theresa McClenaghan, directrice générale et conseillère theresa@cela.ca