Tous les groupes ont applaudi la remise en vigueur de la Loi sur la protection des Grands Lacs : nous exhortons toutes les parties à soutenir une loi stricte pour protéger les lacs

Fév 25 2013

Toronto, ON - L'Alliance de la Loi sur la protection des Grands Lacs - représentant six groupes environnementaux - se réjouit du fait que le ministre ontarien de l'Environnement, Jim Bradley, ait remis la Loi sur la protection des Grands Lacs en vigueur aujourd'hui en tant que priorité à l’ordre du jour législatif du nouveau. gouvernement.

« Nous sommes ravis que les Grands Lacs soient une priorité pour le gouvernement », a déclaré Sarah Winterton, directrice exécutive intérimaire, Environmental Defence. « Augmenter la protection de la source d'eau potable pour 80 pour cent des Ontariens et protéger nos rivages et nos plages est la bonne chose à faire, et nous exhortons toutes les parties à travailler conjointement pour adopter une loi stricte. »

Le projet de loi a d'abord été introduit le 6 juin 2012, mais il a été écarté lors de la prorogation de la période législative. Par la suite, le projet de loi sera débattu et les amendements seront examinés par un comité multipartite.

L’Alliance de la Loi sur la protection des Grands Lacs se réjouit de travailler avec toutes les parties à appuyer l'adoption d'une Loi sur la protection des Grands Lacs renforcée qui améliore la qualité de l'eau, des marécages, des plages et des côtes, la biodiversité et la possibilité d’activités récréatives, et établit des objectifs clairs qui seront présentés au public.

« L’amélioration de la qualité de l'eau dans les Grands Lacs est essentielle à notre santé », a déclaré Anastasia Litner, avocate-conseil à l’interne, Ecojustice. « Il est important que nous observions un fort engagement à travailler ensemble pour empêcher que les produits chimiques toxiques ne contaminent notre eau en premier lieu. »

« Nous accueillons favorablement les initiatives ciblées sur les régions géographiques afin que des mesures de protection plus rigoureuses puissent être mises en place pour les zones littorales peu développées et vierges qui restent sur les Grands Lacs », a déclaré Mary Muter, présidente, Section des Grands Lacs, Sierra Club.

À propos de l’Alliance de la Loi sur la protection des Grands Lacs : le comité directeur de l’Alliance de la Loi sur la protection des Grands Lacs comprend des membres de l’Association canadienne du droit de l’environnement, Canards Illimités Canada, Ecojustice, Environmental Defence, Great Lakes United, le Sierra Club du Canada, section de l'Ontario.

                                                                 -30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue, veuillez communiquer avec :
Stephanie Kohls, directrice des communications, Environmental Defence, 647-280-9521 (cellulaire), skohls@environmentaldefence.ca
Theresa A. McClenaghan, directrice exécutive et avocate, Association canadienne du droit de l’environnement, 416-960-2284 poste 219, Theresa@cela.ca
Julie Cayley, directrice, Relations avec l'industrie et le gouvernement, Ontario, Canards Illimités Canada, 705-627-7218, j_cayley@ducks.ca
Dr Elaine MacDonald, scientifique principale, Ecojustice, 416-368-7533 poste 527, emacdonald@ecojustice.ca
John Jackson, directeur de programme, Great Lakes United, 519-591-7503, jjackson@glu.org
Mary Muter, Sierra Club Ontario, 905-833-2020, marym@sierraclub.ca