Nouvelle

L’ACDE demande à l’Ontario de s’engager rapidement à abaisser la norme de tritium

Juin 14 2010

Toronto – Pour faire suite à un rapport publié, hier, sur la norme de tritium recommandée dans l’eau potable, l’ACDE constate, une fois de plus, qu’un examen d’experts a conclu que la concentration réglementaire de ce carcinogène devrait être réduite considérablement.

Le Conseil consultatif ontarien de l’eau potable a réitéré les recommandations qui ont été faites, il y a 15 ans, par le précédent Comité consultatif sur les normes environnementales de l’Ontario. Plus récemment, en réponse aux inquiétudes soulevées par la Coalition sur la prévention du cancer de Toronto, le médecin hygiéniste de Toronto a également demandé un abaissement important de la norme de tritium dans l’eau potable afin de mieux protéger la santé.

« Évidemment, toute étude de la preuve par des experts indépendants arrivera à la même conclusion que nous devons imposer des contrôles stricts au sujet de ce carcinogène présent dans l’eau potable », a affirmé Theresa McClenaghan, directrice et avocate de l’ACDE. La recommandation consiste à abaisser la norme de la concentration actuelle de 7 000 becquerels par litre à 20 becquerels par litre. « En 2005, l’ACDE a demandé une révision de la sorte et a recommandé que la norme soit abaissée à 5 becquerels par litre dans cinq ans, et à zéro comme objectif ultime », a-t-elle ajouté.

La recommandation du CCOEP accentue l’opinion longuement soutenue par l’ACDE que l’énergie nucléaire est une aberration toxique et onéreuse qui nécessite une élimination progressive, méthodique et catégorique dans le but d’assurer la prévention du cancer et de donner la possibilité aux entreprises publiques et privées d’exploiter l’énergie verte pour l’avenir de l’Ontario.

L’ACDE a rendu visite, aujourd’hui, au ministre de l’Environnement John Gerretsen pour son leadership constant en ce qui concerne les problèmes environnementaux de l’Ontario, et lui a demandé d’imposer rapidement la recommandation du CCOEP dans la norme révisée de l’eau potable afin de tenir une consultation pour obtenir les commentaires du public.

                                                           - 30 -

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Theresa McClenaghan, directrice et avocate au : 416-662-8341 theresa@CELA.ca